Aller au contenu

3 minutes d’humanité : un podcast rennais autour de la bienveillance

podcast-rennes-3-mn-humanite

Avec son jeune podcast “3 minutes d’humanité“, la rennaise Anne-Julie nous embarque dans une aventure humaine bercée de rencontres et d’échanges autour de ce que l’humain a de plus beau à offrir : son humanité. Un dimanche sur deux, branchez vos écouteurs et écoutez ces récits courts, témoignages bienveillants d’inconnus qui ont, un jour, laissé l’autre leur apporter une écoute, un conseil ou un soutien. Un podcast qui réchauffe au coin de feu !

Ce podcast est tout récent Anne-Julie, pourquoi t’être lancée ?

anne-julie-podcast-rennes

@Anne-Julie – 3 mn d’humanité

Avant quand je prenais le métro pour aller au travail, je voyais les gens avec le visage très fermé et je trouvais ça triste. Ça fait plusieurs années déjà que j’ai remarqué cette attitude et je le constate encore aujourd’hui. Peut-être que c’est dû à mon éducation, je ne sais pas. J’ai toujours été entourée par la bienveillance et la joie de vivre, par le contact avec les autres donc c’est assez naturel chez moi d’observer l’humain. Je suis très empathique, je ressens énormément les attitudes des autres et elles peuvent me toucher facilement d’ailleurs. Ce podcast, c’est un peu de reconnaissance offerte à celles et ceux qui nous entourent.

Est-ce que ce contexte particulier a été un déclenchement pour toi ?

Oui bien sûr ! En ce moment, notre quotidien c’est surtout la pandémie, les attentats ou les hashtags dénonciateurs alors j’ai voulu équilibrer un peu la balance, pour mieux traverser tout ça. Loin de moi l’idée d’être dans le monde des Bisounours dans l’esprit « tout le monde est beau, tout le monde est mignon ». Je ne suis ni naïve, ni utopiste. Je suis seulement réaliste. Comme le dit le moine bouddhiste Matthieu Ricard dans son livre Changer le monde : “être constamment confronté à la souffrance d’autrui ou à l’injustice peut mener tout droit à l’épuisement“. Alors j’ai choisi de me tourner vers l’humanité dans ce qu’elle a de plus positif et bienveillant.

Est-ce que le format podcast a tout de suite germé dans ton esprit ?

Pas du tout ! Au départ, c’était simplement une idée et je ne savais pas comment aborder le sujet. Depuis toujours, j’aime beaucoup raconter des anecdotes qui me sont arrivées à moi ou aux autres.

Ce format est idéal pour créer de petits épisodes, des témoignages, des portraits.

podcast-3-mn-humanite-rennes

@3mn d’humanité

Pour apporter aussi un peu de chaleur autour de nous. À travers ce podcast, je partage des expériences positives, je cultive la bienveillance au-delà des simples paroles. L’idée est de relater les histoires de tout le monde, qui égaient le quotidien et inspirent chacun.e à aller vers les autres. Le lien social peut se créer très facilement si on fait l’effort.

D’après toi, pourquoi est-ce si difficile d’aller vers les autres ?

Parce que c’est plus simple d’être dans sa bulle et de ne faire attention à personne ! Par exemple, quand je suis rentrée de mon voyage au Canada, j’étais chargée comme une mule dans le train et en descendant sur le quai, pas un seul contrôleur ni passager n’est venu m’aider avec mes valises alors que je galérais. Même au-delà de l’entraide, on n’a pas l’habitude en France d’aller parler à son voisin, de discuter dans un ascenseur avec quelqu’un qu’on ne connaît pas ! Pourquoi pas ? Personne ne va nous mordre ! C’est possible d’être accueillant.e (je l’ai vécu pendant un an au Canada).

Tu t’inspires beaucoup de livres, de conférences. Qu’est-ce que cela t’apporte ?

La plupart de mes lectures sont tournées vers la bienveillance évidemment (rires) ! Et je lis énormément sur le monde dans lequel nous évoluons aujourd’hui. Si on veut continuer d’avancer aujourd’hui, ce n’est pas en surconsommant mais plutôt en créant de nombreuses petites expériences humaines. En recréant du lien social pour aller plus loin. Je lis aussi beaucoup de philosophie et de méditation pour se recentrer et faire le point. L’idée est de se demander vraiment vers quoi on se dirige, quel chemin on veut emprunter dans la vie ? Plus altruiste et à l’écoute des autres, je l’espère !

🎙️ Podcast : 3 minutes d’humanité

Rendez-vous 1 dimanche sur 2 sur Instagram : @3minutesdhumanite.podcast

Si vous voulez confier une anecdote à Anne-Julie, vous pouvez la contacter par mail :  3minutesdhumanite@gmail.com

Découvrez aussi  Sarah Chantrel : créatrice rennaise de la marque Bravo