Aller au contenu

Un nouvel événement vient de voir le jour au cinéma TNB et il est question de surprise ! Celui-ci va devenir mensuel et proposera une avant-première inconnue à l’avance, où l’on donnera au spectateur, le programme des événements prévus pour le mois à venir, avant la projection du film. On ne sait rien du long métrage en amont, si ce n’est l’indice déposé sur le site qui était pour cette première édition : « Le film a reçu un prix au Festival de Cannes 2019… mais lequel ? ».

1ère édition de l’avant-première surprise du ciné TNB

Ce soir-là, on nous accueille autour d’un pot où nous pouvons trouver différents jus de fruits, du cidre et quelques gâteaux bienvenus à grignoter ! Une fois ce moment d’échange informel et convivial avec l’équipe du ciné TNB terminé, nous entrons en salle.

Le thème de l’année sera « Famille et Maison » (comment ne pas penser à « Parasite » et  « Une affaire de famille » à ce moment-là ?). Une vraie volonté de faire le lien entre le cinéma et ce qui se passe sur scène au TNB est affichée et l’on s’en délecte déjà.

D’ailleurs, si le cœur vous en dit, ça commence dimanche matin à 11h au TNB, avec « Merveilles à Montfermeil » de Jeanne Balibar et avec Emmanuelle Béart que vous pourrez retrouver à l’issue de la séance, dans le cadre d’un brunch. Elle est aussi présente à occasion des représentations de « Architecture » données au TNB entre le 26 septembre et le 5 octobre.

On nous annonce une dizaine d’événements par mois et des partenariats avec plusieurs associations rennaises dont bien évidemment Clair Obscur mais aussi, cette année, entre autres, La Maison de la Poésie ou bien encore l’association Kalimera travaillant au rayonnement de la Grèce en Bretagne.

Atlantique en guise de film surprise

L’intervention prend fin et l’on nous annonce alors que le film surprise sera «Atlantique ». Il a effectivement reçu le Grand Prix du Festival de Cannes 2019. Le film réalisé par Mati Diop entre la France, le Sénégal et la Belgique, s’ouvre sur plusieurs plans. On aperçoit des immeubles en construction et cette fameuse tour, qui sera elle aussi un personnage du film.

atlantique-film

Synopsis : Souleiman (joué par Ibrahima Traore) travaille à la construction d’immeubles et voit son salaire impayé depuis quatre mois. Lui et ses collègues, rêvant d’Europe, prennent alors la mer. Ada, (jouée par Mame Bineta Sane) amoureuse de Souleiman, se retrouve alors seule, alors même que son mariage avec un autre homme qu’elle connaît à peine et n’aime pas, approche à grands pas.

Le spectateur va alors suivre l’itinéraire de la jeune fille qui se battra pour son indépendance et luttera contre les règles établies. À travers ses yeux et ceux de Souleiman (vous comprendrez en allant voir le film), on se réjouira de son combat. Dans ce quartier populaire de Dakar où l’indépendance des femmes n’est pas de mise, elles uniront leur force et se battront afin que justice soit rendue. Cela donnera lieu à de belles scènes où vous prendrez plaisir à vous rallier spontanément à leur cause et à leurs manières de faire, non violentes et des plus efficaces.

L’Afrique est peu montrée sur nos écrans. Cette fois, on va s’y arrêter et on s’en réjouit ! Dans ce film, il est question de migration mais nous allons rester sur le rivage de cette Atlantique. Rassurez-vous, vous entendrez l’océan, vous le verrez et les plus chanceux d’entre vous, sentirez les embruns et le vent sur votre visage.

RDV donc à partir du 2 octobre prochain pour découvrir « Atlantique » ! Ne manquez pas également la prochaine avant-première surprise du ciné TNB… et laissez-vous surprendre !