Aller au contenu

Ecorennais : du vrac, du bio et des producteurs locaux pour l’entreprise rennaise

ecorennais-produits-bio-vrac-local-rennes

Ouvrir un commerce entre deux confinements ? Un challenge relevé par Pauline & Thibault, fondateurs d’ecoRennais, un drive permettant de faire ses courses de produits bios et locaux, en vrac et d’opter ainsi pour une consommation zéro déchet. Rencontre avec Pauline, sa co-fondatrice.

Peux-tu nous présenter le concept d’ecoRennais ?

EcoRennais est un magasin en ligne qui vise à faciliter l’accès au zéro déchet et aux courses responsables. Nous fonctionnons en click and collect : les clients commandent en ligne via un large catalogue de produits frais et secs, d’entretiens et cosmétiques et viennent ensuite les chercher dans notre boutique. Cette dernière est située sur le centre commercial des Longchamps, à Rennes. Il est également possible de recevoir ses courses en entreprise, via des conciergeries dédiées et depuis peu, à domicile, uniquement sur Rennes.

Nous proposons plus de 450 références bios, locales, éthiques et bien sûr, vrac. L’idée est d’offrir une gamme de produits assez étendue pour ne pas multiplier les lieux d’achats et faciliter la vie du consommateur tout en atteignant l’objectif du zéro déchet !

Quels prérequis vous êtes-vous fixés en montant le projet ?

Nous avons porté une grande attention à ne pas proposer des prix prohibitifs. Certaines marges sont parfois assez effarantes ! Nous avons moins de coûts que certains grosses structures, l’idée était donc de ne pas seulement faire économiser du temps à nos clients, mais aussi de l’argent, le tout pour une qualité équivalente et sans emballage ! Nous avons également pas mal bossé sur l’approvisionnement en choisissant savamment nos fournisseurs locaux, pour la plupart bios. Et lorsqu’ils ne le sont pas, c’est qu’ils ont adopté une démarche qui nous a séduite, à l’instar de la cidrerie artisanale bretonne Coat-Albret. Au final, nous travaillons avec une bonne trentaine de fournisseurs. Enfin, dernière problématique chère à notre cœur, celle de l’hygiène et de la sécurité : nous sommes seulement deux à mettre en bocaux, dans une pièce dédiée, avec le matériel adéquat.

rennes-vrac-eco-rennais-drive

📷 Pauline @EcoRennais

Qu’est-ce qui vous a poussé à créer ecoRennais ?

Il y a quelques années, on habitait à l’étranger. Nous étions heureux mais il y avait comme un décalage, quelque chose qui clochait dans nos façons de vivre… On a réalisé que c’était notre job. J’étais dans la logistique et Thibault dans le web. On a décidé de changer et de chercher ce qui pouvait être en adéquation avec nos valeurs, sans prendre de risques démesurés, puis on a vu la vidéo du drive tout nu à Toulouse. On se complétait parfaitement pour monter ce genre de projet.

ecorennais-pauline-thibault-vrac-drive-rennes

Thibault et Pauline 📷 @EcoRennais

À partir de ce moment-là, on a fait un retroplanning pour savoir quand quitter nos boulots respectifs, s’installer et monter l’entreprise. Nous avons démissionné, puis nous sommes arrivés à Rennes en décembre 2019.

Pourquoi Rennes et comment s’est passé le démarrage d’EcoRennais ?

Il n’y avait pas de concept de ce genre ici et nous savions que la population y serait réceptive. On a aimé la ville et on s’y est installés ! En arrivant, on a rencontré un maximum de réseau possible : réseau solidaire, entrepreneurs, CCI, acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS)… Nous avions besoin de nous imprégner de leurs expériences pour peaufiner notre business plan. Nous avons finalement ouvert en octobre 2020, dans une période un peu particulière.

Nous sommes parvenus à fidéliser des clients que l’on voit désormais chaque semaine.

En plus du drive, nous avons une partie boutique pour accueillir les clients, discuter, accueillir les gens… On joue un peu le rôle de petite épicerie de quartier, avec tout l’aspect social que cela peut soulever.

ecorennais-vrac-drive-rennes

📷 @EcoRennais

La petite logistique bien rôdée d’EcoRennais

  1. Les clients commandent en ligne.
  2. Ils choisissent le jour et l’horaire de leur retrait au drive
  3. Pauline et Thibault d’ecoRennais préparent les produits dans des contenants consignés, lavés par leurs soins.
  4. Les commandes sont récupérées en boutique, réceptionnées en entreprise ou livrées à domicile sur Rennes
  5. Les contenants consignés vides, prêtés par ecoRennais, doivent être remis

Attention, après deux mois, les contenants oubliés sont facturés !

Envie d’en savoir plus ? Suivez l’actualité du Drive EcoRennais sur leurs réseaux sociaux et leur site web : https://www.ecorennais.fr

📍 Facebook : @ecoRennais

📍 Instagram : @ecorennais

Prolongez la lecture : La Grenouille à grande bouche : restaurant participatif à Rennes